Aux côtés de la Fédération Nationale Ovine (FNO), la Section Ovine s’est battue pour faire reconnaître l’état d’urgence pour la production ovine, qui, depuis de nombreuses années, s’éteint lentement, souffrant d’un manque de revenu flagrant et de la concurrence de la production étrangère. Elle a sans relâche sensibilisé élus et administration aux difficultés rencontrées.

Le Bilan de Santé de la PAC – et la réorientation des soutiens qu’il a engendrée en faveur de la production ovine, grâce à la création de la nouvelle aide ovine – a constitué une importante victoire syndicale.

Si cette avancée syndicale a redonné espoir à toute profession, il convient désormais de la mettre à profit pour redynamiser la filière ovine, à travers un projet technico-économique basé sur une meilleure maîtrise technique et la recherche de valeur ajoutée via des prix rémunérateurs.

C’est ce défi qu’entend relever la Section Ovine, en s’engageant activement dans l’opération de Reconquête Ovine.

La reconquête Ovine

Pour en savoir plus rendez vous sur : www.reconquete-ovine.fr