Dans un contexte de crise récurrente depuis trois ans, les producteurs de la Section Porcine appuient les revendications portées par la Fédération Nationale Porcine (FNP) en vue de redonner des perspectives à la filière.

Les revendications portent notamment sur :

  • un juste retour du prix payé au producteur pour faire face aux coûts de production et la dénonciation des marges abusives des GMS.
  • les distorsions de concurrence intra-communautaires avec l’Allemagne concernant les seuils d’installations classées, le coût de la main d’œuvre, le taux de TVA.
  • l’obtention d’un accord interprofessionnel sur la mention d’origine des viandes porcines et de produits transformés à base de porc refusée par la FICT (Fédération des Industriels Charcutiers Traiteurs).

 

Par ailleurs, la Section Porcine assure la promotion de la viande française via une meilleure traçabilité pour le consommateur et l’apposition du logo « Viande Porcine Française (VPF) » sur les produits français.